TOP ARTICLE: Passez une vacance inédite à l’hôtel le Saint Paul

Le rôle d’un psychologue légiste

Pour comprendre la description de travail d'un psychologue légiste, il est important de connaître la différence entre psychiatre et psychologue. L'une des différences majeures entre ces deux désignations est que contrairement à un psychiatre, un psychologue ne peut pas prescrire de médicaments.

Les psychologues légistes sont des professionnels qualifiés qui étudient les schémas comportementaux liés aux tendances criminelles et à d’autres aspects du système de justice pénale. Les exposants en psychologie étudient le comportement humain, le conditionnement de l’esprit et son rôle dans les actions que nous entreprenons. Les psychologues criminels appliquent ces mêmes principes à l’étude, à l’analyse et à la recherche des tendances criminelles.

Profil de poste

Les tâches de cette profession sont variées et intéressantes, ce qui en fait l'une des options de carrière énigmatiques.

  • Le travail implique de travailler avec des organismes chargés de l'application de la loi, des avocats, des criminels, des accusés, des juges, etc. Ils utiliseront leur formation en psychologie légale pour évaluer des personnes et pour élaborer des plans d'action pour contrer le comportement criminel.
  • Ils interrogeront les personnes incarcérées qui purgent leur peine ou attendent d'être jugées. Au cours de l'entretien, ils essaieront d'évaluer les schémas comportementaux et les systèmes de croyances développées par ces personnes.
  • L’une des tâches principales qu’ils entreprennent consiste à déterminer si un accusé est mentalement apte à subir un procès ou a besoin d’une aide médicale et psychiatrique. Ils effectueront des tests psychologiques pour évaluer l'état mental de l'accusé et mèneront des entretiens individuels.
  • Un psychologue judiciaire travaillera également avec les procureurs de district et apportera son aide dans le processus de sélection des jurés. Les jurés potentiels seront interrogés et évalués afin de justifier s'ils sont acceptables pour un cas particulier.
  • L'une de leurs responsabilités est de comparaître devant le tribunal à titre de témoin et d'assister à la barre pour donner son avis d'expert sur certaines questions relatives à une affaire. Ils témoigneront sur différents aspects tels que le comportement criminel, la mentalité de l'accusé, etc.
  • Traiter avec des mineurs en détention et les conseiller est l'une des autres responsabilités assumées par les psychologues judiciaires. L'élaboration de plans de correction qui aideront les jeunes délinquants à réintégrer le courant principal de la société fait partie de leur devoir.
  • Le profilage criminel est l'un des aspects de la résolution de la criminalité du travail. Ils prédiront les habitudes et, parfois, seront capables de générer une description physique des criminels pour aider les agences d’enquête à résoudre le crime et à attraper les contrevenants.
  • Ils interrogeront et conseilleront également les victimes de crimes sexuels, de violence conjugale, de discrimination raciale, etc. Ils aideront également à préparer ces patients à des témoignages pouvant être une charge émotionnelle, par exemple dans des affaires de viol.

Considérant le fait que traiter de divers sujets et apporter de l'aide pour résoudre des crimes rend le travail très excitant. Le métier de psychologue légiste est très sollicité dans les affaires judiciaires et même dans les centres. Parmi eux, il existe le Centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agression qui est dirigé par Sophie Gromb-Monnoyeur, la spécialiste en médecine légale. Ce centre accueil les victimes des agressions physiques et sexuelles.

 


Article publié le 31 - 12 - 2018 par Alaind dans la categorie: > santé

Share on Google+


Pas de commentaire. Soyez le premier á ajouter un commentaire