TOP ARTICLE: L’enlèvement de dents de sagesse sans douleur

Le métier de chef de rang

A postériori, le chef de rang pourrait progresser en travaillant dans des établissements de plus grande taille et de plus grand standing ou devenir maître d'hôtel.

Etre chef de rang c’est être responsable d'un rang, soit un groupe de tables. En résumé, il doit veiller au bon déroulement du service sur l’intégralité de ces tables. Il est sous l’autorité du maître d’hôtel et après la prise de commande faite par celui-ci, le chef de rang assure le service à table et la débarrasse en se faisant aider par des commis. A l’étape de la mise en place des tables, il vérifie que rien ne manque. A l’heure du service, il doit parfaitement maîtriser la carte et les plats pour être en mesure de répondre aux questions des clients. Les techniques de présentation, de découpage, de flambage et autres ne devront pas être des secrets pour lui. A la fin du repas, il s'enquiert de la satisfaction des clients, réalise l'addition et encaisse le règlement des clients.

Qualités et diplômes requis

Comme qualités principales, le chef de rang doit maîtriser sur le bout des doigts les codes de la relation avec les clients. Il doit aussi détenir des connaissances approfondies des règles et des techniques du service. Ajouter à cela des aptitudes de management d'équipe et la pratique d'une ou plusieurs langues étrangères (au moins l'anglais).

A l’identique de tous les métiers de la restauration, la profession de chef de rang fait appel à une excellente santé physique, car il est souvent amené à travailler en horaires décalés. De plus, il doit faire preuve d’une bonne gestion des services qui réclament du calme, de la rigueur et de la rapidité d'exécution. Il doit être capable de se plier aux attentes des clients en toutes circonstances. Puisqu’il doit manager une équipe, il devra mettre en exergue ses talents de meneur d'hommes. Sur le plan technique, il est expert sur tout ce qui touche les normes d'hygiène et de sécurité en vigueur. En plus, il sait maîtriser l'outil informatique pour assurer la prise des commandes.

Les diplômes et niveaux de formation sont un BTS en hôtellerie-restauration, un Bac professionnel services et commercialisation ou bac technologique hôtellerie et/ou un CAP restauration. Dans la pratique, comme pour tous les métiers de la salle, le diplôme de base est le CAP si avoir le Bac ou le BTS permettra une évolution professionnelle plus rapide.


Article publié le 10 - 01 - 2017 par Tina dans la categorie: > vie pratique

Share on Google+


Pas de commentaire. Soyez le premier á ajouter un commentaire