TOP ARTICLE: Apprendre à fabriquer un modèle réduit

L’accès à la mutuelle

Des médicaments chers, des honoraires de médecins et des frais d’hospitalisation coûteux, mais surtout des budgets dédiés aux soins et à la santé de plus en plus restreints. Autant de raisons qui expliquent la nécessité voire l’urgence dans certains cas de bénéficier de la couverture d’une mutuelle.

Situation actuelle en matière de mutuelle

Si la nécessité de contracter une mutuelle est indéniable mais la réalité la présente de nombreuses contraintes et d’importantes disparités marquent l’accès à cette prestation.

En effet les chiffres officiels annoncent que cinq millions de personnes ne disposent pas d’une complémentaire santé et ce par manque de moyens financiers qui s’associent parfois aux effets du seuil de la CMU. Concernant le premier facteur, il faut dire que sur les cinq millions non couverts par une mutuelle 53% manquent de moyens économiques pour accéder à ce service sachant que 13,7% sont des chômeurs alors 13,9% sont des inactifs. Outre l’absence de revenus la situation familiale affecte la souscription à une mutuelle. A ce propos les personnes seules ou dans le cadre d’une famille monoparentale ne profitent pas d’une complémentaire individuelle contrairement aux personnes en couple et ayant des enfants à charge. D’un autre côté bon nombre de français ne peuvent prétendre à la couverture maladie universelle dont le seuil se situe à 720 euros. Et même si ces personnes ont droit à l’aide à la complémentaire santé, cette dernière est méconnue du grand public et beaucoup de ménages n’en profitent pas car ils n’en font pas la demande.

Couverture de mutuelle

Les personnes bénéficiant d’une couverture profitent d’une prise en charge atteignant 70% de leurs frais hospitaliers alors que pour les lunettes la couverture concerne 52% des coûts et pour les prothèses dentaires le degré de couverture est estimé à 46,4% des dépenses. Mais évidemment tout dépend du contrat et des garanties y figurant. Pour les salariés 64% bénéficient d’un contrat de mutuelle collectif, alors que 28% profitent d’un contrat individuel. En vue de faire profiter un maximum de personnes d’une couverture adéquate, le gouvernement français a procédé à la généralisation de la complémentaire santé et qui est entrée en vigueur depuis janvier 2016. Cette démarche est fort utile, mais elle ne concerne que les salariés. Alors qu’elle n’est malheureusement pas profitable aux personnes ayant des moyens financiers limités voire inexistants et qui sont plus dans le besoin sans parler qu’ils n’accèdent pas aux soins.


Article publié le 05 - 12 - 2016 par Amine dans la categorie: > assurances

Share on Google+


Pas de commentaire. Soyez le premier á ajouter un commentaire