TOP ARTICLE: Passez une vacance inédite à l’hôtel le Saint Paul

DNS et site web, ce qu’il faut connaître pour sa gestion

Bien que peut de gens le savent, il faut comprendre que les serveurs DNS (Domain Name Servers) sont l'équivalent d'un annuaire téléphonique en matière d’Internet. Ils maintiennent un répertoire de noms de domaine et les traduisent en adresses IP (Internet Protocol).

Cela est nécessaire car, bien que les noms de domaine soient faciles à retenir pour les utilisateurs ou les ordinateurs, ils peuvent accéder à des sites Web en fonction de ces adresses IP. Les informations de tous les serveurs de noms de domaine sur Internet sont rassemblées et stockées dans le registre central. Les sociétés hôtes et les fournisseurs de services Internet interagissent régulièrement avec le registre central pour obtenir des informations DNS mises à jour.

Explication

Lorsque vous tapez une adresse Web, par exemple https://nstools.fr, votre fournisseur d'accès Internet affiche le DNS associé au nom de domaine et le convertit en une adresse IP conviviale, par exemple, 216.168.224.70 est l'adresse IP de nstools.fr, et dirige votre connexion Internet vers le bon site web Après avoir enregistré un nouveau nom de domaine ou lorsque vous mettez à jour les serveurs DNS sur votre nom de domaine, il faut généralement environ 12 à 36 heures pour que les serveurs de noms de domaine soient mis à jour et puissent accéder aux informations fournies. Cette période de 36 heures est appelée propagation.

Qu’en est-il de l’analyse DNS ?

Un analyseur de trafic réseau peut vous dire ce qui se passe dans votre réseau, tandis qu'un analyseur DNS peut fournir les informations sur votre site. Les professionnels décrivent les récentes innovations en matière de partage d'informations entre les résolveurs DNS qui peuvent aider les opérateurs réseau à détecter et corriger les menaces qui planent sur leur site.

Grâce à ce genre d’outil en ligne, les mesures DNS sont actuellement collectées de manière beaucoup plus performante, en matière de données compressées afin de les mettre à la disposition de la communauté de sécurité Internet pour être analysé. Cela s’appuie particulièrement sur la collecte de données DNS passif, où les réponses reçues des serveurs de noms faisant autorité par les résolveurs DNS sont collectées pour comprendre le comportement et les configurations du DNS.

La collecte de données fonctionne de manière asynchrone, ce qui signifie que les opérations DNS régulières au sein des résolveurs se poursuivent indépendamment des mesures prises, ce qui minimise l'impact sur les performances du serveur et du site en question.


Article publié le 03 - 08 - 2018 par Tina dans la categorie: > informatique - internet

Share on Google+


Pas de commentaire. Soyez le premier á ajouter un commentaire