TOP ARTICLE: Apprendre à fabriquer un modèle réduit

Comment déclarer sa téléassistance aux impôts ?

Dans le cas où vous déclarez vos impôts sur le revenu sur les formulaires envoyés par votre centre des impôts, vous devez les retourner accompagnés de l'attestation fiscale qui vous a été remise par l'organisme de téléassistance.

Que vous soyez imposable ou non, depuis 2017, il vous est possible de déclarer aux impôts le montant total de vos dépenses de téléassistance et de bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 %. Cependant, le montant total des frais est plafonné à 6 000 € par an. Pour profiter de cette réduction, le service de téléassistance dont vous dépendez doit être agréé par l’État et disposer d'un numéro d’agrément. La plupart du temps les organismes de services à la personne mentionnent sur leur document « Il vous est possible de bénéficier d'une réduction d'impôts de 50 % sur la téléassistance ». Si cette notation n'apparaît pas, contactez l’organisme pour vous en assurer.

Quel est le justificatif qui vous permet de bénéficier du crédit d'impôt à 50 % ?

En général, en début d’année civile, le service de téléassistance vous adresse une attestation fiscale. Cette pièce justificative indique les coordonnées de l’organisme aide à la personne, son numéro d’agrément, vos coordonnées personnelles et le montant total que vous avez versé au cours de l’année précédente. Ce document vous permet d’une part de connaître et de vérifier la somme que vous avez réellement versée à l’organisme, et d'autre part, de savoir combien vous allez bénéficier de crédit d'impôt. Si par exemple, vous avez réglé 1 500 € pour l’année, votre crédit d’impôt de 50 % s’élèvera à 750 €.

Comment remplir votre déclaration d’impôt indiquant vos dépenses de téléassistance ?

À ce jour, deux solutions s’offrent encore à vous, ou vous déclarez en ligne sur le site impots.gouv.fr le montant de vos revenus et de vos charges déductibles ou vous remplissez, ces mêmes informations, sur les formulaires papier adressés par votre centre des impôts.
Que ce soit l’un ou l’autre mode, la rubrique à retenir est celle qui indique « Service à la personne : emploi à domicile ».
Dans la case 7DB, il vous faut inscrire la somme versée à 2017, soit le montant indiqué sur l’attestation fiscale qui vous a été adressée par l’organisme de téléassistance.
À la ligne 7DQ, « En 2017, vous avez employé directement pour la 1ère fois un salarié à domicile, cocher » Cochez, si la réponse est oui.
À la ligne 7DG : « Vous, votre conjoint ou une personne à votre charge avez une carte d'invalidité ou une carte CMI-invalidité » cochez aussi si tel est le cas.

Que devient votre attestation fiscale ?

Dans le cas où vous déclarez vos impôts sur le revenu sur les formulaires envoyés par votre centre des impôts, vous devez les retourner accompagnés de l'attestation fiscale qui vous a été remise par l'organisme de téléassistance. N'oubliez pas d'en faire une photocopie. Si vous déclarez vos impôts par le biais d'internet, vous n'avez pas de document à transmettre au service des impôts. Néanmoins, conservez précieusement l'attestation fiscale. Les impôts sont en droit de vous contrôler et de vous demander de présenter ce document.

 


Article publié le 04 - 04 - 2018 par Alaind dans la categorie: > commerce – economie

Share on Google+


Pas de commentaire. Soyez le premier á ajouter un commentaire